top of page

BFMTV : l'affaire McKinsey est un scandale d'État !

L’affaire McKinsey illustre les dangers de la porosité entre service public et sphère privée. Pour garantir son indépendance, l’État doit arrêter d'avoir recours aux cabinets de conseil privé et développer sa propre ingénieure publique !



Ma réaction :

Les dépenses de l’État consacrées aux cabinets de conseil privé ont explosé de 136% sous le 1er mandat d'Emmanuel Macron et le cabinet McKinsey en a été le principal bénéficiaire. Si ces soupçons s'avèrent exacts alors l'affaire est grave.

La commission d'enquête du Sénat montrait que ces dépenses excèdent désormais 1 milliard d'€ chaque année. Confier un tel pan de l’ingénierie publique à des entreprises privées revient à désarmer l’État et le met dans une situation de dépendance face au secteur privé.

Pourtant le secteur privé n'est pas neutre. L'application de ses logiques dans la fonction publique a conduit à un délabrement de notre système de soin, de la recherche publique ou de l'inspection du travail. S'il paie aussi cher d'anciens ministres ou responsables administratifs, s'il investit les cabinets du gouvernement et des élus de la majorité, voire directement les bancs de l'Assemblée, c'est parce qu'il y trouve un intérêt. Celui d'élargir la logique de rentabilité aux plus larges pans de la société. Tout espace de solidarité : le soin, l'université, la retraite, même l'accueil des réfugiés est bon à soumettre aux lois du marché.

Le président de la République doit faire transparence totale sur ses liens d'influence avec le cabinet McKinsey.

Comments


bottom of page