Comité de suivi du plan de relance 94

En réunion à la préfecture du Val-de-Marne au sujet du suivi du plan de relance à destination des quartiers prioritaires Politique de la Ville. Je me réjouis qu’un tel comité de suivi se mette en place pour organiser la réponse à la revendication portée par les élus locaux de flécher 1% du plan de relance vers les quartiers prioritaires. Les inquiétudes persistent vis-à-vis de dispositions qui restent insuffisantes au regard de la gravité de la situation.

- J’ai partagé les inquiétudes des missions locales quant à l’aide qui doit leur être attribuée pour accompagner la montée en puissance du dispositif « Garantie jeune »

- J’ai alerté également sur la situation particulière des quartiers dits « en veille active », exclus des dispositifs prioritaires alors qu’ils concentrent également de nombreuses difficultés sociales et des situations de précarisation croissante du fait de la crise actuelle, tout ceci contribuant à un sentiment de relégation grandissant.

Il est important qu’une attention particulière leur soit portée dans les dispositifs mis en œuvre pour répondre aux besoins sociaux et économiques et s’assurer que ces quartiers bénéficient aussi des moyens offerts par le plan de relance.