Education : il nous faut prendre la mesure du suicide de Christine Renon et agir enfin.

Je soutiens les hommages rendus à Christine Renon.


Ce drame est notre responsabilité collective, celle d'une société qui aujourd'hui méprise son éducation, mais en attend toujours plus. Toujours plus d'efforts, toujours plus de contraintes et de pressions.


Le respect que nous devons à l'école qui forme nos enfants ne doit pas seulement être un acte incantatoire.

Respecter c'est mettre en place des moyens humains et financiers à la hauteur des besoins de notre système éducatif, qui mettront un terme définitif aux conditions de travail déplorables, continues et permanentes rencontrées par un très grand nombre de directrices et directeurs d'école, plus largement par le personnel de l'Education nationale.


Respecter, ce n'est pas légiférer sur la neutralité du corps enseignants et appeler cela de la « confiance ». C'est mettre en place des dispositifs qui luttent efficacement contre la souffrance au travail des enseignants mais aussi des personnels administratifs et techniques.

Respecter c'est créer des structures de concertation, de médiation à l’intérieur de chaque communauté éducative pour qu'il n'y ait plus de fins tragiques.




  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône sociale YouTube