Intervention face à la ministre Sylvie Retailleau

Dernière mise à jour : il y a 2 jours

Madame la ministre, Parcousup est un échec majeur.


Les jeunes devraient pouvoir choisir la formation qu'ils et elles veulent : ce n'est pas le cas et beaucoup se réorientent dès la 1ère année. Dans ma circonscription, à l'université de Créteil, il y a une chute du taux de réussite en 1ère année de droit, liée notamment à une baisse de la mixité sociale. Tout cela génère beaucoup de stress pour les familles.


Il faut un droit renforcé à la poursuite d'études et non à la reprise d'études : beaucoup d'étudiant·es n'ont aujourd'hui pas le droit à la poursuite d'études en Master, alors que nous avons besoin de jeunes diplômé·es sur le marché du travail.


La situation est aussi particulièrement grave pour les universités qui n'arrivent plus à payer le chauffage et à offrir des conditions d'études décentes pour les étudiant·es. Quand allez-vous y remédier ?