Les avocats en grève contre la réforme de la justice

Mis à jour : 26 nov. 2018

Le 18 avril prochain, le projet de loi sur la refonte de la Justice sera présenté en Conseil des ministres. Des mesures sont d'ores et déjà connues, et inquiètent grandement l'ensemble des professions judiciaires : les avocats et leurs barreaux, des greffiers, des magistrats... Ce projet met en avant la dématérialisation et la privatisation de la justice civile, au détriment du justiciable, et cela m'inquiète grandement.


Je me suis mobilisée aux côtés des avocats du Tribunal de Grande Instance de Créteil et je reste vigilante face aux annonces à venir, parce qu'une réforme de la justice ne doit pas se faire au détriment de la justice de proximité. Une réforme de la justice c'est au contraire, permettre l'accès pour tous, à une justice de qualité.


Le gouvernement pose ici comme principe d'adapter les missions de la justice aux moyens qui lui sont dévolus actuellement. Nous ne pouvons pas accepter cette vision comptable. Un effort très important doit être réalisé pour remettre le budget de la Chancellerie au niveau afin de garantir un égal accès de tous à la justice, et par là-même un temps de traitement des dossiers qui redevienne acceptable.