Les conséquences concrètes du démantelement du camp Millénaire

Mis à jour : 26 nov. 2018


Je me suis rendue vendredi 1er juin à Créteil, au gymnase Base centrale, afin d'appréhender la réalité de l'accueil des migrants issus du camp Millénaire (19ème arrondissement)




Une centaine de migrantssont accueillis au sein de ce gymnase depuis fin mai, suite au démantèlement du campement Millénaire. La gestion du gymnase est ici confiée à l'association Armée du Salut. Le personnel est très mobilisé afin d'apporter au mieux son aide aux migrants.


Néanmoins, ce système de relogement n'est pas viablepuisqu'il n'est que temporaire. Les migrants seront ensuite dispersés, orientés vers des structures pour procéder à leur demande d'asile, et beaucoup seront in fine laissés de côté, placés en rétention ou renvoyés dans le pays européen où ils ont laissé leurs empreintes, avant un énième retour.

Dans le cadre de la loi Asile et immigrationqui arrive prochainement au Sénat, de nombreux points vont ainsi faire l'objet de vifs débats, et notamment le fait que les droits des demandeurs d'asile vont être réduit par de nombreuses mesures comme la réduction des délais de procédure. En effet, sous couvert de réduire les délais de traitement, on remet en cause les droits des demandeurs d'asile, en prenant le risque que leur situation réelle soit mal examinée.


C'est à travers l'affectation de moyens appropriés que la question de l'asile et l'immigration doit être abordée, dans le respect des migrants.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône sociale YouTube