Mobilisation contre la fermeture du bureau de poste de Léo Lagrange !

Salarié·es de la Poste, syndicats et élu·es rassemblé·es au centre de tri de Villejuif contre la fermeture prochaine du bureau de poste de Léo Lagrange. En plus de notre ville, le groupe La Poste a prévu la fermeture de trois autres bureaux dans le département, renforçant ainsi un peu plus l'éloignement du service public postal par rapport aux usager·es.



En prétendant maintenir la présence postale dans notre territoire par des "points de contact", la Poste ne prend aucunement en compte la réalité géographique et sociale de Villejuif et du Val-de-Marne.


J'ai rencontré hier les représentant·es départementaux et régionaux du groupe La Poste, qui confirment que la crise sanitaire a renforcé les difficultés financières, ce qui entraîne de nouvelles fermetures de bureaux.



A un moment où les entreprises ont été aidées sans contrepartie par le gouvernement à coups de milliards d'euros, il est intolérable que le service public ne puisse être préservé pour des raisons comptables, et ce d'autant plus dans les quartiers populaires. Encore une fois, c'est aux plus précaires que l'on demande de payer la facture de crise.



Aujourd'hui, la fermeture de Léo Lagrange est inacceptable, dans un contexte où le bureau de poste principal Paul Vaillant-Couturier est saturé sur certaines plages horaires de grande affluence (avec de longues files d'attente sur le trottoir très régulièrement) et qu'il n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.


La mobilisation doit continuer et s'amplifier !