Sophie Taillé-Polian réagit au recours excessif aux cabinets de conseil dans l'administration d'Etat

J'étais l'invitée de l'émission "Bonjour chez vous" sur Public Sénat le 18 mars 2022 pour réagir au recours excessif aux cabinets de conseil dans l'administration de l'Etat, suite à la publication d'un rapport sénatorial sur le sujet.


Le recours massif aux cabinets de conseil privés dans la haute administration publique est très emblématique de la conception de l'Etat qu'a Emmanuel Macron. Cela correspond à une défiance de sa part envers les fonctionnaires, doublée d'une adoration envers les méthodes du privé. Cela est d'autant plus inacceptable quand il s'avère que ces cabinets touchent près d'un milliard d'euros de l'Etat, alors qu'ils pratiquent l'évasion fiscale et que le gouvernement réduit constamment les dépenses publiques.

Dans cette campagne présidentielle, on entend beaucoup parler de souveraineté. Ce recours aux cabinets de conseil privés révèle aussi un problème de souveraineté : l'Etat doit avoir les compétences en interne pour être capable de mettre en œuvre ses propres politiques, pour agir au service de l'intérêt général.


Le rapport sénatorial conduit sur ce sujet par mes collègues Eliane Assassi et Arnaud Bazin est d'une grande qualité et d'une grande utilité pour mettre en lumière ce phénomène.