Face à la crise démocratique : quelle révolution constitutionnelle ?

Mis à jour : 28 nov 2018

Sur invitation des Sénateurs Communistes Républicains Citoyens et Écologistes, j'ai participé lundi 5 mars, au colloque « Face à la crise démocratique : quelle révolution constitutionnelle ? ».

Il faut faire attention aux discours anti-démocratiques qui émergent notamment au sein de la jeunesse occidentale

Alors que les différents groupes politiques au Sénat rendent en ce moment, leurs conclusions et donc leurs visions sur une réforme constitutionnelle souhaitable, nous avons discuté au cours de cette table ronde duconstat de la crise démocratique qui traverse notre pays.

Même si toute critique de la démocratie actuelle est légitime car ne répond pas ou plus aux aspirations de liberté et d'égalité des citoyens, il faut cependant faire attention aux discours anti-démocratiques qui émergent notamment au sein de la jeunesse occidentale (cf les travaux Yascha Mounk, politologue à Harvard).

Pour ma part, je suis convaincue que la confiance des citoyens envers les élus passe nécessairement par l'association des citoyens aux décisions politiques prises.Parce que ces décisions auront des conséquences directes sur leurs vies, les citoyens doivent être consultés très régulièrement, et non seulement au cours des élections.


En outre, il est urgent d'étendre le champ de la démocratie au monde de l'entreprise.