Non au prélèvement forfaitaire unique, la « flat tax » ! »

Mis à jour : 26 nov. 2018

En séance publique, nous avons débattu du prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% sur les revenus du capital (dividendes, intérêts, plus-values). Je m'y suis vivement opposée.

PLF 2018 : Non au prélèvement forfaitaire unique "flat tax" !

Pourquoi? Parce que ce type de taxe va à l'encontre de la nécessaire progressivité de l'impôt, qui en fait un outil de redistribution. L'impôt progressif permet la redistribution, en finançant l'investissement public et les services publics.

Nous ne sommes pas surpris, la majorité sénatoriale n'est pas de cet avis et a adopté le PFU! Oui, la mise en place du PFU améliorera la profitabilité des entreprises, et cela se fera au prix de la détérioration de nombreux services publics.

La politique du gouvernement, c'est donc améliorer le capital de ceux qui en ont un et détériorer les conditions de vie de ceux qui n'en ont pas. C'est inacceptable, d'autant que leurs allégations sur le fait que ces réductions d'impôts iraient financer notre économie sont sans fondement, car ils ne sont assortis d'aucune obligation à investir en France, ou à créer des emplois!



  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône sociale YouTube