Violences conjugales : mon amendement pour protéger les femmes et les enfants a été adopté au Sénat!

Début décembre 2019, en séance au Sénat sur le budget 2020, mon amendement créant une ligne budgétaire pour la protection des enfants victimes des violences conjugales a été adopté, contre l'avis du gouvernement.

  • 143 000 enfants vivent dans un foyer où la mère a déclaré être victime de violences commises par son conjoint ou ex-conjoint.

  • En 2018, c’est 21 enfants qui sont morts dans le cadre de ces violences, et 82 qui ont perdu leur mère.

Le destin de ces enfants n’est pas assez reconnu, exposé et il est trop souvent oublié.

Le gouvernement doit sortir de sa posture et mettre en place des mesures d’accompagnement matériel, psychologique et familiale nécessaires pour protéger et s’occuper de ces enfants.


L'adoption de cet amendement est une première étape.