top of page

Situation financière préoccupante dans les universités

La situation financière est préoccupante dans de nombreux établissements d'enseignements supérieur et de recherche. C'est le cas des universités, particulièrement touchées par les surcoûts de l’ordre de dizaines de millions d’euros, liés à l'inflation du prix du gaz et de l'électricité. En conséquence :


- L'Université de Strasbourg fermera ses portes deux semaines supplémentaires en hiver.

- 1 200 places en licence menacées à l'Université Lyon 2.


Il est injuste de faire payer aux étudiant·es l'inaction climatique des gouvernements précédents qui ont conduit à retarder toujours plus l'isolation thermique des bâtiments publics. Pour payer leurs factures, les universités se privent de capacités d'investissement qui permettraient d'isoler les locaux.


Madame la ministre, que comptez-vous faire pour protéger les universités et l'enseignement supérieur public de la hausse des prix de l'énergie ? Quand allez-vous véritablement soutenir les universités pour qu'elles puissent accueillir dignement les étudiant·es ?


À quelle hauteur se chiffre la réponse du gouvernement face à la crise que traversent les universités ?




Comments


bottom of page